Vamos à l'aquathlon des Herbiers

Date : jeudi 21 juillet 2016 @ 19:31:39 :: Sujet : Compétitions FFTRI

Marie, Léo et Sacha sur le devant de la scène ....

francea.jpg



Départ vendredi à 15 heures de Dunkerque pour participer le lendemain au championnat de France d’Aquathlon. Dodo à Angers car tous les gîtes, dortoirs et hôtels après Cholet sont archi complets depuis plusieurs mois. Et comme on s’y prend tard…

Il va sans dire que c’est une forme de récompense pour tous ces jeunes qui se sont entrainé « dur » pendant l’année scolaire. Les meilleurs aquathlètes de chaque région de France (& Dom Tom) qui ont été sélectionnés se sont donnés rendez-vous aujourd’hui. Quoiqu’on en pense d’un point de vue personnel, il est très valorisant d’avoir son dossard pour participer à ce championnat de France. 

Francea1.JPG

Cadre très bon enfant même si le plan d’eau s’appelle « lac de la tricherie », allez comprendre. Ambiance champêtre donc et surtout estivale. De nombreuses vaches paissent dans les près aux alentours. Pour les puristes, on parlera de limousine allaitante. Le site comporte un vaste endroit pour faire du camping. Il y a également une fête foraine avec des manèges installés un peu partout autour du lac.

francea2.jpg

Arrivée le samedi matin de bonne heure pour retrouver Léo et Marie qui étaient déjà sur place. 

On a beau dire, le visage est un peu fermé, le stress monte progressivement car pour une première participation, on ne sait pas trop à quoi s’attendre avec les clubs de Valence, Poissy, Dijon ou encore Saint Raphaël ultra présent. On imagine que le niveau sera élevé puisque tous les jeunes semblent particulièrement affutés.

Le nord fait tout de même fier allure avec la tribut du Lys Calais, des clubs du COT, Gravelines, Marquise, Liévin, Arras… Heureusement que le TL59 fait désormais partie de cette grande fête du triathlon !

Même le fils spirituel d’Oliv, son protégé, le jeune Lucas Miserolle du club de Rouen est là pour participer à l’épreuve du samedi soir. On salue notre vieil ami David Niellen venue encourager sa fille licenciée au Lys.

Retrait des dossards, petit échauffement sous un soleil qui commence à nous faire transpirer à grosse goutte ! L’épreuve pour Sacha et Léo sera à 11 heures, Marie aura quant à elle sa course à 15 heures. Toute la journée les épreuves s’enchaînent avec une très bonne organisation, quasi militaire ! Les arbitres veillent au grain puisque les courses Masters sont déjà lancées lorsque nous allons retirer nos dossards.   

francea3.jpg

Il s’agira pour Sacha et Léo d’enchainer le plus rapidement possible 500 mètres de natation puis 2,5 km à pieds. Epreuve très courte, intensive, explosive. On visualise le parcours relativement simple en natation, un triangle à effectuer, on laisse 2 bouées main droite la troisième bouée on doit la passer main gauche. Avec un plan d’eau peu profond et des températures très chaudes, nous avions laissé la combinaison de natation dans le coffre de la voiture.

francea4.jpg

Les meilleurs au class tri (d’où l’intérêt de les faire) sont appelés en premier pour se positionner dans les SAS. Comme je le disais plus haut, c’est tout de même assez impressionnant car la procédure en chambre d’appel est très formelle. Il va être temps dans quelques minutes de lâcher les chevaux à pleine puissance ! Ça se bouscule franchement sur la ligne avant le départ. Sacha se positionne bien à gauche face à la première bouée, Léo est plus proche de la zone médiane.

francea5.jpg

On a également maintenant le droit avant chaque départ à une sorte de bande son grandiloquente qui n’apporte pas grand-chose réellement. Coup de feu, c’est parti, une course de 15 mètres dans l’eau avant de plonger comme un dauphin pour gagner quelques mètres et bien se placer. Difficile de travailler cela à l'entrainement, c'est plutôt "naturel" pour ces compétiteurs qui savent parfaitement s'adapter à chaque terrain. 

C’est donc parti pour les 81 participants de l’épreuve. On essaie de garder un contact visuel. Deux pelotons se forment (un très à gauche, l’autre sur la droite). Un léger courant semble déporter les jeunes vers la gauche au large de la première bouée.

L’aire de transition est immédiatement à la sortie de l’eau, on retrouve juste une ceinture porte dossard et 1 paire de basket dans chaque box des participants. Le groupe de benjamin est relativement compact et homogène. Le premier jeune jaillit de l’eau en moins de 7 minutes. Première (bonne) surprise de la journée, Sacha est 4ème puisqu’il est à 10 secondes de la tête de course (avec des jeunes ayant 1,5 ans de plus que lui, on peut le souligner).

Le moment de féliciter Dunkerque natation et leurs entraineurs, Marion M notamment. Le niveau des entrainements de DN prouve très clairement que Sacha est capable de rivaliser avec les meilleurs aquathlètes français.  Idem pour Marie qui était elle aussi passée par Dunkerque Natation et qui s’est très bien défendue sur la partie natation de l’épreuve même si elle ne nage plus avec DN depuis un moment.

francea6.jpg

1 minute pile derrière Sacha c’est Léo qui sort de l’eau en milieu. Comme pour Sacha, transition éclaire et c’est parti pour un tour de lac en essayant de grappiller quelques places (ou tout du moins de conserver son positionnement).

francea7.jpg

10 minutes, ce sera le temps pour boucler les 2,5 km. Sacha perd 2 places en fin de parcours à cause d’un stop and go (5 secondes d’arrêt parce que son bonnet de bain n’était pas dans sa case, il dépassait légèrement). Les arbitres sont très pointus, cela fait partie de l’apprentissage. Sacha termine 8ème à moins de 10 secondes de la quatrième place (les 3 premiers s’étant nettement détachés).

francea8.jpg

Léo effectue également une très bonne course à pied et se classe 37ème donc dans la première moitié du classement. Objectif pleinement rempli pour Sacha et Léo qui récupèrent de leur effort. On voit clairement que les jeunes donnent tout et s’arrachent vraiment. 

francea9.jpg

On regarde la course minime fille puis garçon. C’est là où on se demande si on serait devant ou derrière vu la vitesse à laquelle ça va… Le temps de retourner au camion de la famille Frances pour boire un méga apéro (bière & champagne dans le petit frigo). Ça c’est vraiment cool, on en oublierait presque qu’il reste la course de Marie dans la chaleur de l’après-midi.

francea10.jpg

Cette fois ci c’est une distance d’1 km puis de 5 km à pieds qui attend les cadets. Idem que pour les benjamins, on visualise le tracé de parcours, on effectue un bon échauffement en faisant tourner un maximum les bras. Lorsque le départ sera donné il faudra tout de suite être à fond. Pas le temps de réfléchir. Je conseille à Marie de se positionner au centre puisqu’on avait remarqué qu’il y avait des espaces pour nager lors des précédentes courses.

francea11.JPG

Cette fois ci on franchit clairement un cap. Ça a des allures de manche de grand prix de D1. Lorsque la jeune aquathlète a son nom floqué à l’arrière de la tri fonction, comme on dit ça en impose. Ça ne rigole plus.

12 Depart Cadette.JPG

Afin d’avoir un aperçu des forces en présence, vous avez Audrey Ducornet du club de Gravelines qui est vice-championne d’Europe (elle finira par se classer 3ème de la course). La championne de France a sa grande sœur qui participera le mois prochain au JO de Rio. Bref un niveau solide, c’est normal. On n’est pas venu à une petite course du coin en amateur.

La petite musique imminente avant le départ. Un coup de feu et c’est parti pour les 82 concurrentes. Très grande vitesse de nage, ça sort en 12 minutes 30 pour le km sans combi pour la première qui gagnera la course. 2 minutes plus tard, Marie entre dans l’air de transition. On assiste à deux tours de CAP. Marie effectue une bonne remontée en course à pied puisqu’elle gagne environ une dizaine de place pour se classer 53ème au final. Toutes les cadettes sprintent sur les derniers hectomètres pour ne pas perdre une place ou deux…

La boucle est bouclée,le bronzage de la peau est impeccable, il est temps de rentrer à la maison.

Rendez-vous l’année prochaine pour de futurs championnats de France d’Aquathlon.   

francea12.JPG

Encore Bravo à Marie, Léo et Sacha, très bonne course pour nos 3 jeunes. 

Place à l’été et bonne vacance à toutes et à tous.

L’école de tri.

 








Cet article provient de TL59

L'URL pour cet article est : http://www.tl59.fr//article.php?sid=284